Volontaires de Solidarité International (VSI) en famille à Alger avec la DCC
(Déléguation Catholique pour la Coopération)

mercredi 24 novembre 2010

Le voyage ...

Bonjour à tous,


Nous sommes bien arrivés et installés, mais nous allons vous raconter les choses au fur et à mesure. Il faut dire que l’accès Internet n’est pas encore aisé … c’est pourquoi les articles metteront un peu de temps à vous arriver …

Samedi 20 novembre, nous nous levons comme prévu à 2h00 (en fait, Marie-Laure et moi n’avons pas réussi à trouver le sommeil …), embarquons dans le taxi vers 2h45 en direction de Charleroi.

Arrivés à l’aéroport, première surprise : Pas de chariot ! Ok, 120 kg à porter, c’est cool !

Les formalités d’enregistrement des bagages se passent bien, malgré une petite frayeur quand un des enfants dit « Et ceux là, on ne les pèse pas ? » alors que nous tentions de ne pas montrer à madame notre 2e sac … En effet, tous les sacs sont pesés dans le cadre du « bagage à main » - alors que certaines personnes nous avaient dit qu’on pouvait avoir un bagage à main ET un sac à main, ce dernier n’étant pas pesé … mon œil !

Voyant cela, nous avions, quand même mis le maximum d’objets dans nos poches de vestes … mais avons finalement réussi à passer sans les faire peser … ouf ! (Les kilos supplémentaires sont facturés amplement !).

Une fois dans l’avion, nous pouvons nous défaire de notre 2e pull, écharpe et bonnets pour les mettre dans le bagage à main …

Le voyage se passe sans histoire. Nous avons eu relativement beau temps avec le lever du soleil sur la Méditerranée …

Atterrissage à Alger à 9h00, sortie de l’avion 9h10. Il nous faut d’abord passer la douane. Dans la file d’attente, les enfants sont intrigués par une jeune femme entièrement voilée. On distingue à peine ses yeux. Elle leur offre des bonbons et nous échangeons des propos sympathiques avec son mari.

Ensuite, récupération des bagages et … il en manque un … Fallait bien que le voyage ne soit pas 100% parfait …

Nous apprendrons, le lendemain, que le bagage a raté son avion et prendra le suivant, soit mardi 23 à 18h30 …

Un comité d’accueil, composé de 2 prêtres du diocèse, nous attend, comme prévu, avec 2 voitures … qui se retrouvent bien chargées (heureusement qu’il nous manque un sac !). Nous allons directement à la maison.

Notre appartement ressemble assez bien aux descriptions et photos reçues précédemment, nous le trouvons même plus grand que ce que nous espérions.

Nous allons ensuite déjeuner à la maison diocésaine où nous rencontrons brièvement l’évêque qui nous souhaite la bienvenue.

L’après midi sera occupée à « emménager », c'est-à-dire à déballer nos affaires et à trouver des lits avec des matelas pour dormir le soir.

Une sœur de Saint Joseph passe chez nous pour nous inviter à souper (elle habite à 2 pas à pieds), se doutant bien que nos placards seraient vides … de toute manière, on n’a même pas une poêle et avons de pauvres petites casseroles … va falloir trouver mieux !

Cette sœur qui s’appelle Jacqueline ne vient pas les mains vides, elle nous apporte nos premières victuailles : pâtes, sucre, nutella (svp !), thé, Nescafé, etc.

Nous allons donc dîner chez la sœur Jacqueline et sa colocataire sœur Eliane, toutes deux fort sympathiques et parlons aménagement et surtout équipement de notre appartement …

La nuit se passe bien, malgré la petitesse des lits … j’ai les pieds qui dépassent ;)

A bientôt,
Raf

4 commentaires:

Michel Sebald a dit…

Bravo ! vous êtes arrivés, et je suis heureux pour vous
y'a moyen de vous laisser un msg sans passer par le site?
biz
Michel

Jérôme a dit…

Merci pour vos récits...de pur moments de bonheur !!

Marie DAVID a dit…

Quel plaisir d'avoir de vos nouvelles !

On est content pour vous de vous savoir enfin là-bas !

Belle aventure à tous ....

bises

Les DAVID (sous la neige!!)

Marie DAVID a dit…

Quel plaisir d'avoir de vos nouvelles !

On est content pour vous de vous savoir enfin là-bas !

Belle aventure à tous ....

bises

Les DAVID (sous la neige!!)